Filtres

Filtres
Type de feuillage
Couleur du feuillage
Exposition
Hauteur à la vente
Utilisation
Emplacement
Orchidée

L’orchidée est utilisée comme plante d’intérieur en France. Plante vivace de la famille des Orchidacées au feuillage persistant, elle arbore de magnifiques fleurs de toutes les couleurs très appréciées par les insectes pollinisateurs. Il existe ainsi des orchidées bleues, des orchidées blanches, bicolores... Les orchidées ont besoin de lumière a...

L’orchidée est utilisée comme plante d’intérieur en France. Plante vivace de la famille des Orchidacées au feuillage persistant, elle arbore de magnifiques fleurs de toutes les couleurs très appréciées par les insectes pollinisateurs. Il existe ainsi des orchidées bleues, des orchidées blanches, bicolores... Les orchidées ont besoin de lumière ainsi que d’un sol très bien drainé. Contrairement aux idées reçues, l’entretien de l’orchidée doit être minimal. Très peu résistante au froid, elle est originaire de régions tropicales et n’est pas une plante rustique. L’arrosage de l’orchidée doit être régulier (deux fois par semaine) et surtout sans excès. Le rempotage de l’orchidée est facile. Nos orchidées vendues en pot sont de la meilleure des qualités et raviront les amateurs. Pour faire pousser une orchidée, il faut reproduire le plus fidèlement possible les conditions naturelles de la plante. Dans la nature, la plupart des orchidées sont épiphytes, c'est-à-dire qu'elles poussent sur des supports. Elles s'accrochent par exemple à une écorce rugueuse ou même à une pierre. Les orchidées voyantes que la plupart des personnes à la main verte préfèrent sont généralement des hybrides de Phalaenopsis (appelées orchidées mites) ou des hybrides de Dendrobium. Découvrez dans la Boutique du Jardinier des orchidées d’exception livrables directement chez vous.

Détails

Orchidée

Il y a 14 produits.
Résultats 1 - 14 sur 14.
Résultats 1 - 14 sur 14.

Comment poussent les orchidées ?

Les orchidées sont généralement regroupées en deux grandes catégories qui caractérisent leurs habitudes de croissance.

Les orchidées monopodiales :

Ces orchidées monopodiales ont une tige unique et droite, avec des feuilles disposées à l'opposé l'une de l'autre le long de la tige. La tige de la fleur apparaît à partir de la base des feuilles les plus hautes. Les orchidées ayant ce type de croissance sont notamment les Phalaenopsis et les Vandas.

Les orchidées sympodiales :

La plupart des orchidées ont une croissance sympodiale. Ces orchidées poussent horizontalement, en envoyant de nouvelles pousses à partir de l'ancien rhizome. Les feuilles et les fleurs se forment au sommet des nouvelles pousses.
De nombreuses orchidées sympodiales forment des pseudobulbes. Ce sont des pousses gonflées qui stockent l'eau et les nutriments pour aider la plante à survivre aux périodes de sécheresse prolongée. Les orchidées sympodiales comprennent le Cattleya, le Cymbidium, l'Oncidium et le Dendrobium.
Les orchidées peuvent également être classées selon leur habitat naturel. Ceci donne une indication de la température, de l'humidité et des niveaux de lumière qu'elles préfèrent.

Les orchidées indigènes

Les orchidées indigènes des tropiques humides, comme le Phalaenopsis et le paphiopedilum, préfèrent des températures diurnes de 23 à 25 °C et un taux d'humidité de 80 à 90 %. Elles sont plus heureuses là où la lumière n'est pas trop intense.

Les orchidées de climat chaud

Les orchidées de climat chaud, y compris les Cymbidiums et les Dendrobiums, sont habituées à une température moyenne de 21 à 22 °C, à un apport constant d'humidité et à une bonne circulation de l'air. Elles se plaisent généralement dans un endroit où elles peuvent avoir d'un peu d'ombre en plein été.
Les Cattleyas et certains Oncidiums poussent là où les journées sont sèches et relativement fraîches. Elles sont capables de tolérer une longue saison sèche avec des températures de 30 ou 40 °C, suivie d'une saison des pluies bien distincte. Elles ont un grand besoin de lumière et doivent donc être placées dans un lieu ensoleillé orienté vers le sud.

Les orchidées de haute altitude

Les orchidées de haute altitude, telles que les Masdevallia et les Epidendrum, poussent dans les forêts tropicales où les températures moyennes sont comprises entre 20 et 30 °C et où l'humidité est très élevée. Ces orchidées préfèrent une lumière filtrée qui n'est pas trop intense.

L’orchidée est une plante persistante idéale pour votre intérieur, et se plaira aussi très bien dans une serre où une véranda tant qu’il y a de la lumière et de la chaleur. Il en existe de toutes les couleurs et variétés tels que l’orchidée Pasadena qui est violet clair et la Pretoria Phalaenopsis qui est violet foncé. La Sacramento Phalaenopsis qui est d’un magnifique rose, l’orchidée Red Lips est blanche et possède un label rouge, la Charmer est bicolore rouge et jaune, la Lempa est violet pâle, la Surf Song est une orchidée orange. Enfin l’orchidée Blanche Phalaenopsis est la plus classique et élégante. Il existe aussi des orchidées bleues.

Comment entretenir une orchidée ?

L'entretien de l’orchidée consiste à la placer près d’une fenêtre à la chaleur. L’arrosage de l’orchidée doit être réalisé avec de l’eau peu calcaire deux fois par semaine pour les plus petits spécimens, et trois fois par mois pour les plus grands.

Comment faire fleurir une orchidée ?

Afin de stimuler la floraison, le meilleur moyen est de couper les fleurs fanées. Si cela ne suffit pas, limitez les arrosages et placez la plante dans un environnement à la température de 15°C environ. Ce stress inhabituel devrait faire fleurir votre orchidée.

Comment rempoter une orchidée ?

Rempoter l’orchidée tous les trois ans environ en dehors des floraisons lorsque les racines poussent presque toutes en dehors du pot. Pour cela, retirez l’orchidée de l’ancien pot, changez le substrat, déroulez les racines et placez l’orchidée dans son nouveau pot puis le remplir de mélange de culture. Humidifiez légèrement la plante pendant un mois, et lorsque de nouvelles racines auront apparues il sera de nouveau possible de l’arroser normalement. Il est aussi possible de réaliser des boutures d'orchidées.

Comment tailler une orchidée ?

Une taille est parfois nécessaire pour faire refleurir votre orchidée. Cela consiste en la coupe avec un sécateur propre, de la hampe florale séchée, c’est-à-dire de l’axe vertical qui n’a pas de feuilles et qui porte les fleurs. La nouvelle floraison de la plante sera permise par cette légère taille. Il convient bien sûr de ne pas trop couper votre orchidée au risque de la faire mourir. Une modification de l’environnement du phalaenopsis peut aussi favoriser la floraison.

Où planter une orchidée ?

L’orchidée se plante dans un milieu chaud, légèrement humide et très lumineux. Les orchidées sont généralement plantées en pot et placées contre une fenêtre bien exposée pour reproduire leur environnement tropical naturel.